...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève...

Bibliothèque de textes traduits ou d'articles concernant les Traditions de la Déesse et la Sorcellerie, en libre consultation. Ceci est un forum SANS AUCUN COMMENTAIRE, un maximum de textes bruts sont mis en ligne pour une consultation silencieuse.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Article] Comment reconnaitre un Enseignant spirituel ? - Iridesce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iridesce
Bibliothécaire
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: [Article] Comment reconnaitre un Enseignant spirituel ? - Iridesce   Jeu 6 Mai - 10:08

Comment reconnaitre un Enseignant spirituel ?
Iridesce, 2006

L'une des choses qui m'ont vraiment étonnée lorsque j'ai commencé, après plusieurs années  de pratique spirituelle solitaire, à fréquenter des personnes pratiquant le néo-paganisme, est qu'il semblerait que certaines se sentent investies d'une mission divine, assortie du droit à empiéter gaiement sur la vie des autres. Il m'est arrivé plusieurs fois d'entendre des personnes - qui, au demeurant, ne se connaissaient pas -
déclarer, en confidence ou à qui veut bien l'entendre, que les Dieux leur parlent, qu'ils ont été désignés pour accomplir une tâche, et qu'ils sont dotés ( ou vont imminement être dotés ) par les Dieux de pouvoirs extraordinaires qui surpassent de loin tout ce que le païen de base peut imaginer.

Il y a aussi d'autres personnes qui cherchent à tout prix à imposer leur point de vue, leur vision des choses, leur paradigme à d'autres. En s'improvisant "enseignant" ou "maître", en recrutant des élèves ou en faisant des émules. Malheureusement, ces personnes-là ont souvent également un don pour trouver des "étudiants" faibles, influençables, beaucoup plus jeunes qu'eux, souvent au tout début de leur parcours spirituel, et pour en faire des prozélytes. On se retrouve parfois avec des "maîtres" pas très très spirituels, mais cautionnés par tout un tas de gens pas très expérimentés qui écoutent ses enseignements religieusement, et vont systématiquement se mettre en porte-à-faux avec quiconque ose mettre en doute les aptitudes saintes de leur enseignant-bienfaiteur. Il arrive que ces maîtres postiches se retrouvent en position de haute influence dans certains milieux païens, et continuent envers et contre tout à diffuser des enseignements tordus.

Dans le premier cas, les personnes qui ont décidé qu'ils étaient la Grande Parabole à messages divins, il s'agit souvent d'un bon vieux complexe d'infériorité qu'on cherche à combler, en essayant de se convaincre soi-même qu'on est super important, qu'on a quelque chose en plus que les autres n'ont pas et ne peuvent pas comprendre. On trouve souvent ce complexe chez les païens qui sont des chrétiens convertis, et qui n'ont pas très bien réussi à se débarrasser des mythes messianiques. Ce sont des Jésus païens, qui attendent que quelque chose se passe, qu'une prophétie apocalyptique se réalise qui prouvera à tous à quel point ils sont géniaux et nécessaires. Leur légende personnelle va souvent de pair avec un événement catastrophique sensé se produire en 2012, la fin du calendrier maya, et on les entendra souvent dire qu'il s'agirait d'une guerre apocalyptique entre les "sorciers" et les "non sorciers". Certains se réjouissent même d'avance d'imaginer des scénarios de persécutions et de désastres naturels. Je ne confierais pas, pour toutes les promesses les plus séduisantes du monde, mon bien-être spirituel à ces Grand(e)s Prêtre(sse)s-là.

Dans le second cas, les "gourous en puissance", c'est un peu le même problème à la base : ce besoin expansif de convaincre des gens de se rallier à son propre point de vue parce que, inconsciemment ou consciemment, on est pas convaincu soi-même. Les intentions ne sont pas mauvaises, en général, on les voit même chercher très fort à libérer les autres et à les aider à progresser... Sauf que progresser, croître spirituellement, est une chose qui doit se faire tout seul. Il n'y a rien de pire que de rester coincé avec un enseignant sans pouvoir s'en dépétrer et vivre ses propres expériences. Sans compter que se remettre aveuglément aux avis d'un maître pas tellement reluisant, ressemble terriblement à une situation d'oppression. Ce n'est pas tellement intéressant, en fait d'enseignements spirituels, de se retrouver en train d'apprendre à penser comme quelqu'un d'autre pour qu'il se sente moins seul.

Que faire alors, me direz-vous ?

Premièrement, c'est simple, clair comme de l'eau de roche, limpide : quand quelqu'un est vraiment "choisi" par les Dieux pour faire quelque chose ( ce qui peut arriver, et ça peut aussi arriver dans différents domaines, ou par intermittences, à chacun d'entre nous ), ça se sent. Il ou elle n'a pas besoin de le dire ni même d'en avoir conscience, cela irradie de sa personne, de ses actes, et on se sent attiré par lui ou elle, notre intuition nous montre qu'avec cette personne, on peut entreprendre quelque chose de constructif ou recevoir des expériences cruciales pour notre développement spirituel. Les circonstances semblent plier et conspirer pour que cette personne soit toujours au bon endroit, au bon moment, et fasse les bonnes rencontres. Et de telles personnes n'ont absolument rien à prouver. Quand elles énoncent une vérité, chacun la ressent en son coeur et la reçoit comme quelque chose qui résonne profondément, et qui sonne juste. Ce sont, malgré tout, toujours de simples humains.

Si vous rencontrez quelqu'un qui raconte à tout le monde que la Déesse lui a dit que vous deviez faire ceci ou cela, quelqu'un qui déclare partout qu'il a une mission divine à remplir, alors ce n'est probablement pas le cas. En cas de doute, remettez-vous en à votre instinct et à votre bon sens. Notre religion n'a pas de clergé, ou plutôt nous sommes tous nos propres prêtres ou prêtresses, et nous n'avons aucunement besoin d'intermédiaires pour adresser aux Dieux nos messages, ou recevoir les leur. Il suffit de demander pour recevoir.
C'est une chose de se dire investi par la puissance et la sagesse de la Déesse et du Dieu, et une autre d'en apporter la preuve quotidiennement !

Avant de vouloir à tout prix guérir et aider le monde entier, il faut également savoir s'aider soi-même et avoir résolu ses propres soucis. Beaucoup de gens "malades" ( au sens, touchés par un certain mal-être ) viennent à l'Art, et au néo paganisme, et certains d'entre eux ne euvent pas faire mieux que de propager leur mal-être ou leurs névroses à d'autres gens en voulant à tout prix leur enseigner ce qu'est "un vrai païen". La tolérance a souvent bon dos dans ces cas-là, sous prétexte que nous sommes néo païens, nous serions sensés tolérer et accepter tout et n'importe quoi. Mais le monde ne fonctionne pas ainsi.

Si demain, par exemple, je décrète que je peux voler. Et que je me jette du haut de la tour Eiffel en rejetant les conseils des gens qui me prédisent que ce n'est pas très sain comme opinion. Et qu'évidemment je m'écrase lamentablement par terre. C'est la terre qui est intolérante ? Elle refuse ma vision de la vérité ?...

Pour chacun d'entre nous, l'enseignant le plus fiable et le plus disponible est tout simplement la vie, véritable voyage initiatique qui nous met en face de nos erreurs, avec douceur ou violence s'il le faut, et nous fait progresser grâce à la bonne vieille méthode empirique.


Si vous rencontrez l'une de ces personnes qui tiennent absolument à sauter de la tour Eiffel pour s'envoler, prévenez-les... et si elles persistent et vous rejettent au nom de la tolérance, laissez-les donc sauter et faire en sorte que la vie se charge de leur apprendre quelque chose. Le meilleur moyen de faire comprendre à un gamin qu'il ne doit pas mettre les mains sur les plaques chauffantes, ce ne sont ni les menaces ni les explications ; c'est quand il pose quand même la main dessus, qu'il se crame un bon coup, et qu'il ne reviendra plus jamais faire de tentative. Ca n'empêche pas de prévenir ; mais au final c'est ça qui convainc réellement du bien fondé des avertissements.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iridescences.com
 
[Article] Comment reconnaitre un Enseignant spirituel ? - Iridesce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment reconnaitre une contrefacon d'accessoires NIKON
» pigeons paons, comment reconnaitre le mâle et la femelle
» comment reconnaitre réédition et reproduction de CPA ?
» Comment reconnaitre une édition originale ?
» Figurines MATTEL ou comment reconnaitre une contrefacon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève... :: Pratique :: Dynamiques de groupe-
Sauter vers: