...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève...

Bibliothèque de textes traduits ou d'articles concernant les Traditions de la Déesse et la Sorcellerie, en libre consultation. Ceci est un forum SANS AUCUN COMMENTAIRE, un maximum de textes bruts sont mis en ligne pour une consultation silencieuse.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Traduction] Le Cône de pouvoir - Rhea Shemazi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
amorgen



Messages : 5
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: [Traduction] Le Cône de pouvoir - Rhea Shemazi   Jeu 3 Juin - 6:14

Traduction/Adaptation : Amorgen Dubhart, Août 2004 ev

Le « Cône de pouvoir » est une méthodes de travail magique et se réfère à une technique pour concentrer l’énergie dans un cercle magique. Le cercle agît à la fois comme lentille et contenant pour l’énergie d’un individu ou d’un groupe, créant une « forme conique » avant la libération dans un objectif particulier.

POURQUOI UN CÔNE ?

Le cône est la forme d'énergie perçue par ceux qui sont sensibles aux courants énergétiques. Les églises se servent aussi de cette forme pour diriger l'énergie vers le ciel, avec des flèches placées sur l'autel, la connexion d'énergie est levée par la congrégation, concentrée par le prêtre et relâchée. Le chapeau des sorcières et le chapeau du magicien sont des rappels de la forme de cette énergie.

Le plus souvent, la Voie de la Danse et la Voie du Chant , deux des Huit Voies de l’Art, sont utilisés pour "lever le cône de pouvoir". Cependant, les voies de la Méditation, la Transe, les Cordes et le Grand Rite, ou les combinaisons de n'importe lesquelles ce ces voies peuvent aussi être utilisées.

L'énergie de base est celle du corps humain, accrue et dirigée en accord avec la Volonté.

ERECTION DU CÔNE DE POUVOIR.

Dans un rituel Wiccan, une danse tournoyante, qui démarre doucement puis va de plus en plus vite, est accompagnée d’un chant. Le premier « cône » dans un cercle est souvent au commencement du travail magique d’un cercle.

Cela rassemble l’énergie des participants, en les mettant en résonance, avant le « travail ». Un pratiquant de l’art solitaire peut ériger seul un cône de pouvoir, à travers certaines techniques de danse, dont certaines peuvent inclure des respirations rythmées comme les schémas 2x4 et 4x4. La technique tournoyante des derviches avec la tête renversée en arrière est parfois utilisée.

SCHEMAS ENERGETIQUES

La mécanique de la procédure pourrait ressembler à quelque chose comme ça :

1- Centrage (au point d’équilibre de l’énergie dans le corps)
2- Ancrage (à un objet ou à la terre, au centre de l’espace physique dans lequel vous tournez)
3- Augmenter l’énergie dans votre corps
4- Focus (sur l’objectif du travail)
5- Diriger (sur le lieu d’envoi, pour créer la résonance)
6- Libérer (au pic du cône)
7- Ancrage (énergie résiduelle)
8- Centrage (re-établir l’équilibre personnel)

Deux pratiquants peuvent faire usage de la théorie de la polarité pour élever plus facilement l’énergie. Cette théorie professe que l’énergie va du positif vers le négatif (imaginez le remplissage d’un chaudron), donc deux personnes se faisant face font un cercle d’énergie dans leurs deux corps, et un cercle d’énergie entre eux.

Trois pratiquants forment un schéma rappelant le triskel celtique. Comme vous ajoutez chaque personne, le schéma va changer et doit être pris en compte par la personne concentrant l’énergie. Si tous rassemblent l’énergie, un accord clair de « comment » et « quand » l’énergie doit être rassemblée et libérée devient crucial.

LA LIBERATION

C’est la partie la plus délicate de l’érection du cône, demandant un sens du timing et une attention portée au niveau d’énergie. La libération est faite quand l’énergie atteint son sommet, et juste avant qu’elle ne décroisse.

Comme l’élévation de la tension sexuelle, puis son relâchement, le cône peut atteindre un plateau puis atteindre un niveau plus élevé. Une personne inexpérimentée pourrait ne pas le savoir ou le groupe ne pourrait être capable que d’élever des cônes limités dans un premier temps. Votre potentiel peut varier.

Published in Australia 1984 - 1990 In Seattle & Sydney 1990-1994 - and Sydney/Seattle Webzine 1999
Copyright Shadoplay 2000. All rights reserved. http://www.shadowplayzine.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
[Traduction] Le Cône de pouvoir - Rhea Shemazi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TranslateIt! :: la traduction sans connexion
» Shinji et Sakanade
» traduction anglais pour cuttlebug
» Le prequel et sa traduction
» William Golding

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève... :: Pratique :: Techniques magiques fondamentales-
Sauter vers: