...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève...

Bibliothèque de textes traduits ou d'articles concernant les Traditions de la Déesse et la Sorcellerie, en libre consultation. Ceci est un forum SANS AUCUN COMMENTAIRE, un maximum de textes bruts sont mis en ligne pour une consultation silencieuse.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Extrait] Symbolisme et rêves - Marie-Claire Dolghin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iridesce
Bibliothécaire
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: [Extrait] Symbolisme et rêves - Marie-Claire Dolghin   Dim 27 Juin - 14:32

in les saisons de l’âme : des labours aux moissons
l’analyse jungienne des contes de fées
Marie-Claire Dolghin


Une histoire personnelle a une résonance mythique, et ces images ne se trouvent pas seulement dans les vieux grimoires, ni dans les antiques traditions, ces images sont bien vivantes dans le cœur et la tête des hommes et des femmes d’aujourd’hui. La bibliothèque antique est en nous.

Il est nécessaire que ces images intérieures parlent et permettent une guérison affective, mais pour cela, il faut parvenir à les décrypter. Comment les décrypter, si ce n’est en réapprenant l’usage du langage symbolique ? Ces significations intérieures qui s’expriment sous forme de rêves restent le plus souvent incompréhensibles, le comble de l’absurdité et du ridicule souvent, de l’indécence parfois.

Pourtant les rêves ont toujours intrigué les humains et ont été, jusqu’à une époque relativement récente, reçus comme des messages importants. Interprétés par les prêtres, les prêtresses ou les sages, dans différentes traditions, ils étaient considérés comme porteurs d’une sagesse que nos ancêtres, plus ouverts au langage allégorique et symbolique, avaient moins de peine à saisir que nous. L’expression imagée s’inscrivait dans le langage courant : c’est sur elle que se sont appuyés les premiers modes d’écriture. L’homme antique était ainsi moins désarçonné que nous par ce langage. Rêves, contes, légendes véhiculaient une connaissance traditionnelle, construite sur l’analogie et transmise soigneusement, oralement. Cette tradition a continué d’animer les veillées paysannes jusqu’au siècle dernier. Les contes ainsi transmis de générations en générations, modelés au cours du temps par des ajouts personnels dus aux conteurs, et pourtant étonnamment fidèles dans leurs motifs profonds, s’adressaient autant aux enfants qu’aux adultes et proposaient, à travers la métaphore d’un royaume malade ou d’une richesse à conquérir, un modèle de comportement face à une difficulté particulière. Ce monde imaginaire, que brossait le conteur, ces royaumes à sauver, ces pays à traverser, ces princesses à découvrir, figuraient autant de mondes intérieurs, de cheminements intimes, de découvertes de l’amour.

L’adage alchimique dit « ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. » Nous pourrions le paraphraser ainsi : « ce qui est au dehors est comme ce qui est au dedans ». Le monde extérieur sert ainsi de support et de projection à des contenus psychiques qui ne pourraient autrement parvenir à la conscience. L’investigation psychologique conduit à cette confrontation avec l’inconscient et son langage particulier ; on découvre alors que les contenus inconscients parviennent à devenir conscients grâce à cette projection symbolique. Le rêve en est le meilleur exemple, mais il faut apprendre à le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iridescences.com
 
[Extrait] Symbolisme et rêves - Marie-Claire Dolghin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie Claire Idées
» Les photos de Sarah dans Marie Claire Magazine November 2006
» Marie-Claire BLAIS (Canada/Québec)
» NATURE EXTREME de Yves-Marie Clément
» Une écharpe vrille au crochet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève... :: Pratique :: Rêves-
Sauter vers: