...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève...

Bibliothèque de textes traduits ou d'articles concernant les Traditions de la Déesse et la Sorcellerie, en libre consultation. Ceci est un forum SANS AUCUN COMMENTAIRE, un maximum de textes bruts sont mis en ligne pour une consultation silencieuse.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Traduction] Quelques rôles informels que prennent les gens dans les groupes - Starhawk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iridesce
Bibliothécaire
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: [Traduction] Quelques rôles informels que prennent les gens dans les groupes - Starhawk   Lun 28 Mar - 15:03

in Dreaming the Dark - Starhawk

Traduction Athénaïs


Voici des descriptions de dix positions, des rôles informels que j'ai souvent vu des gens prendre dans des groupes non hiérarchiques. Bien entendu, personne ne joue seulement un rôle, nous changeons tous, nous inventons de nouveaux personnages, nous grandissons et nous développons. Certains d'entre nous sont même capables de fonctionner comme de vrais gens solides, engagés, aimants, travaillant dur.
Le Pouvoir-de-l'Intérieur contient le pouvoir de nous changer nous-mêmes. D'après mon expérience, les gens changent non pas quand on leur donne des réponses, mais en posant eux-mêmes des questions pertinentes. J'ai fourni pour chaque rôle décrit des questions correspondantes. Les dix rôles sont classés selon la place que chacun tend à prendre dans un
cercle, de la périphérie jusqu'au centre.

LE LOUP SOLITAIRE

Vous ne vous engagez pas trop dans le groupe, mais vous aimez critiquer et comparer ce groupe avec d'autres, d'ordinaire défavorablement. Demandez-vous « Pourquoi ai-je envie de traîner avec des gens que je considère comme inférieurs ? Ai-je peur de mes égaux ? »
Demandez aussi « En quoi mes critiques seraient-elles différentes si je disais Nous devrions au lieu de Vous devriez ? »

L'ORPHELIN

Vous venez, bien souvent, d'un passé de perte et de privation. Vous pouvez avoir été emprisonné, avoir été patient dans un centre psychiatrique, ou rempli quoi que ce soit que la culture relie avec la Chute. Vous voulez désespérément la proximité qu'offre le groupe, et vous êtes terrifié à la fois par la vulnérabilité que cela représente et par le rejet que vous êtes certain que vous allez essuyer à la place. Vous pensez que si les gens vous connaissaient réellement, ils seraient déçus ou dégoûtés. Alors vous errez dans les limites du groupe, ne vous ouvrant pas et ne vous faisant pas d'amis proches, et pour finir certains commencent
effectivement à ne pas vous aimer, accomplissant vos craintes. Demandez-vous : « Quel travail puis-je entreprendre pour le groupe, de préférence en compagnie d'un ou deux autres ? En quoi puis-je contribuer ? »

"ABRITE-MOI"

Vous êtes constamment en demande de quelque chose : des conseils, de l'aide, des propos rassurants. Vous voulez que le groupe vous fasse vous sentir le bienvenu, important, aimé, encouragé. Après tout, ne disent-ils pas qu'ils sont là pour ça ? Demandez-vous « Quel vrai travail puis-je accomplir pour le groupe ? Quelles tâches puis-je entreprendre, et
comment les accomplir de telle manière que je n'aie pas besoin que d'autres dépense du temps et de l'énergie dessus ? » Demandez-vous aussi « Comment agirais-je si je me sentais plein(e) de pouvoir ? »

LE BOUCHE-TROU

Vous occupez juste de l'espace. Vous sentez que vos idées ou vos opinions ne sont pas très intéressantes, n'ont pas grande valeur. Peut-être que vous avez été entraîné toute votre vie à penser de cette manière. Portez des couleurs plus vives et encouragez-vous à prendre la parole au moins une fois à chaque réunion, particulièrement lorsque vos idées et vos perceptions diffèrent de celles des autres. Engagez-vous dans une tâche qui demande plus que du travail de routine, peut-être avec l'Orphelin. Organisez quelque chose avec une autre personne pour vous voir en dehors du groupe.

LA PRINCESSE

Vous êtes tellement sensible que les processus de groupe ne sont jamais assez doux pour vous. Vous ressentez la pulsion de commenter la moindre petite tension et la moindre nuance de conflit, en exprimant souvent une grande anxiété. La Princesse ( qui peut aussi être un homme ) est souvent thérapeute ou médium, et quitte souvent les groupes qu'il ou elle ne
dirige pas lui ou elle même. Demandez-vous « Avec qui suis-je en compétition, et pourquoi ? » Retenez-vous de commenter les processus de groupe à moins de pouvoir le faire en insultant avec affection un autre membre du groupe.

LE CLOWN

Le clown ou le fou est une importante figure dans bien des religions tribales. Le travail du clown est de se moquer des gens et des cérémonies, et de procurer un répit comique. Vous rendez probablement un grand service au groupe. Néanmoins, demandez-vous « Est-ce que je
peux être sérieux quand c'est nécessaire ? Est-ce que je sais me restreindre ? Est-ce que mes pitreries approfondissent le travail du groupe ? Ai-je peur des conflits ouverts ? »

L'ENFANT MIGNON

Vous êtes charmant et très gentil, et vous avez désespérément besoin de l'approbation des autres. Votre excuse quand vous ne voulez pas faire quelque chose c'est d'être gentil ou de plaider l'impuissance. Vous voulez de l'amour et qu'on prenne soin de vous, pourtant vous êtes en fait bien plus compétent et fort que vous ne voulez bien le croire. Demandez-vous
« Est-ce que je ne peux vraiment pas, ou est-ce que je ne veux pas ? Est-ce que la tache doit être accomplie que je veuille m'en charger ou non ? Doit-elle être entreprise par moi ? Quel nouveau niveau de pouvoir ou de responsabilité obtiendrais-je si je le fais ? Est-ce que ça m'effraie ? » Demandez-vous aussi « Qu'est-ce que je ferais dans ma vie – dans le groupe – quelle que soit l'opinion des autres, approbation ou non ? » Demandez au groupe de ne plus vous féliciter de faire ces choses.

L'ENNEMI INTERIEUR

Vous êtes un perfectionniste, plus dur avec vous-même qu'avec les autres. Néanmoins, vous continuez d'élever vos standards pour le groupe, et vous êtes continuellement outragé par le nombre de ses membres qui échouent à les tenir. Vous ne comprenez pas pourquoi d'autres personnes se sentent coupables après avoir parlé avec vous, quand en toute bonne foi
vous essayez simplement d'élever leur conscience concernant le problème du moment.
Soyez plus sympa avec vous-mêmes. Amusez-vous. Au moins une fois par jour, faites quelque chose d'irresponsable. Insérez vos critiques entre deux expressions d'appréciation. Demandez-vous sincèrement si vous vous identifiez avec Jésus ( si vous endossez volontiers le rôle du crucifié qui se sacrifie pour tout le monde et qui est semi-divin, dont la parole est d'or, NDT ). Si la réponse est oui, demandez à des amis de vous chanter des hymnes juste avant les réunions. ( histoire de dédramatiser la chose et de vous remettre un peu les pieds sur terre par rapport à votre propre importance, NDT ).

LE ROCHER DE GIBRALTAR

Vous prenez en charge les tâches peu gratifiantes et vous les accomplissez. Vous vous rappelez de ce que tout le monde oublie. Tout le monde vient vous voir pour vous raconter ses problèmes. Les outsiders vous voient souvent comme « le leader » du groupe. En effet, vous ressentez clairement que sans vous le groupe tomberait en pièces.
Demandez-vous : « Est-ce que j'ai peur de montrer mes faiblesses ? » et aussi « Quelles tâches puis-je déléguer ? » Donnez à d'autres une partie des tâches attirantes et créatives aussi bien que du travail de routine. Commencez immédiatement à entraîner vos remplaçants avant que le burnout ne vous guette.

LA STAR

Vous sentez que le meeting n'a pas vraiment commencé jusqu'à votre arrivée. Vous parlez beaucoup, et interrompez souvent les gens, parce que vous savez que vous allez dire exactement ce qu'il faut pour sauver la situation. Vous êtes vraiment brillant(e), vous impressionnez les gens et vous aimez ça.
Pratiquez le silence. Demandez-vous « Est-ce que je veux impressionner les gens ou leur donner du pouvoir personnel ? Comment est-ce que JE me sens quand des gens essayent constamment de me prouver que je ne pourrai jamais les égaler ? » Reconnaissez que les autres ressentent la même chose par rapport à vous. Changez, et conservez vos amis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iridescences.com
 
[Traduction] Quelques rôles informels que prennent les gens dans les groupes - Starhawk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 05 - Kissed By Fire
» Quelques proverbes Kongo
» Quelques photos prises hier soir...
» Quelques expressions ch'ti
» traduction anglais pour cuttlebug

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève... :: Pratique :: Dynamiques de groupe-
Sauter vers: