...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève...

Bibliothèque de textes traduits ou d'articles concernant les Traditions de la Déesse et la Sorcellerie, en libre consultation. Ceci est un forum SANS AUCUN COMMENTAIRE, un maximum de textes bruts sont mis en ligne pour une consultation silencieuse.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Traduction] La magie de l’Air - Scott Cunningham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iridesce
Bibliothécaire
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: [Traduction] La magie de l’Air - Scott Cunningham   Mer 14 Avr - 19:38

La magie de l’Air

Le Pouvoir de la terre (Earth Power) de Scott Cunningham
Traduction Kirei (LWE)

Sans air notre planète serait un globe sans vie. A notre connaissance, aucune vie ne peut exister sans la combinaison de gaz avec lesquels notre planète est heureusement approvisionnée. Bien que l’air soit invisible, il constitue une part essentielle de notre vie. Il n’est pas nécessaire simplement pour que la vie continue, il l’est aussi parce qu’il peut avoir des incidences dramatiques sur notre vie. Parce qu’il est invisible et cependant si puissant, il a été utilisé dans les rituels et dans la magie depuis des siècles, et il a aussi trouvé ses voies, par l’intermédiaire des vents, dans le folklore et la mythologie des peuples du monde entier.
Les rituels et les techniques offertes ici utilisent le pouvoir de l’élémental Air, que l’on visualise mieux comme un tourbillon. Beaucoup de rituels eux mêmes nécessitent la présence d’un vent ou au moins d’une brise, et les rituels pour contrôler le vent en font aussi partie.
Attention : la magie de l’air est aussi imprévisible que les vents eux mêmes.

Les vents
Pendant des siècles, les gens ont pensé qu’il y avait 4 types de vents, correspondant aux 4 directions ou points cardinaux. Ceux ci seraient les vents du nord, de l’est, du sud et de l’ouest. Chacun possède ses propres propriétés magiques, et certains rituels fonctionnent mieux lorsqu’ils sont effectués en tenant compte de leurs spécificités.
Cela pourrait paraître inutilement compliqué mais il n’en est rien. Prendre en compte la nature des vents quand on pratique la magie n’est pas plus difficile à faire que vérifier la phase de la lune, bien que la « phase » du vent ne dure pas aussi longtemps.
Encore mieux, si vous pouvez être équipé d’une girouette ou windsock (sorte de chaussette en tissu se gonflant avec le vent ) pour savoir d’où vient le vent, vous pourriez ajuster vos travaux magiques simplement en attendant que ce soit le bon vent.
Naturellement, si le vent a soufflé en provenance du nord depuis le matin, ce ne sera pas la peine d’attendre un vent d’ouest. La girouette est là pour nous aider pas pour contrôler nos actions. Vérifiez les vents ou non , ce sera comme vous le souhaiterez.
En prenant en compte des discussions suivantes concernant chacun des vents, gardez à l’esprit que ce n’est pas entièrement fiable, que chaque partie du monde confère des attributs différents aux vents. Ce dont nous parlerons ici concerne ceux de l’Amérique du Nord et de l’Europe. Peut être que des changements sont à prévoir pour votre propre région, en raison du climat, de la localisation et des météos locales. Les 4 vents sont au moins superficiellement reliés aux éléments ; et vous devez vous en rappeler, mais chacun a ses propres pouvoirs en dehors des vents eux mêmes.
Un point important. Lorsque l’on parle du vent du nord, cela signifie que le vent souffle de cette direction pas qu’il va vers cette direction.

Le vent du Nord
Le vent du Nord est le vent de la mort, mais pas forcément de la mort physique . C’est le royaume de la loi universelle éternelle, celle du changement. « Mort » renvoie ici à l’élimination de la négativité.
Le vent du nord est froid (magiquement parlant), son souffle provient de la direction de l’hiver et des neiges qui s’enfoncent dans les pays les plus reculés. C’est un vent « sec », stérile, donc pour préparer le terrain des rituels concernant la destruction.
Comment l’utiliser ? Si vous êtes déprimé(e), anxieux(se), jaloux(se), en colère et que le vent qui souffle vient du nord, mettez vous face à lui et il vous libérera de tous ces sentiments.
Si vous souhaitez rompre avec une mauvaise habitude, accomplissez votre rituel lorsque le vent du nord souffle, cela lui confèrera plus de pouvoir.
Le vent du nord , qui s’apparente aux nuits frileuses, à la mort et aux neiges épaisses, est aussi le vent de l’élément Terre, il en partage donc certaines de ses qualités. Mais ce vent, par son côté sec, n’est pas favorable aux rituels de fertilité et de prospérité, malgré cela des rituels de guérison peuvent être grandement aidés par la présence du vent du nord.
Sa couleur est le noir de minuit.

Le vent de l’Est
Le vent soufflant de l’est est celui de la fraîcheur, de la vigueur, de la force, du pouvoir et de l’intelligence. C’est un vent chaud fortifiant qui souffle en provenance d’un point où le soleil, la lune et les étoiles font leurs apparitions brillantes.
C’est donc le vent lié aux commencements ; aux nouveaux évènements qui viennent après le travail du vent du nord. La chaleur est celle liée au soleil et de l’étincelle de la création.
Les rituels les plus adaptés quand le vent souffle de l’est sont ceux qui concernent les améliorations profondes, les changements importants, surtout pour le comportement. On pratiquera aussi les rituels qui impliquent l’esprit (intelligence) et ceux qui ont à voir avec l’élément Air.
Les rituels d’amour ne doivent pas s’effectuer lorsqu’il y a un vent d’est, à moins que vous ne souhaitiez un amour très intellectuel. Mais, peut être que ce n’est pas si de mal à cela !
Comme l’Est est la direction du lever du soleil et de la lumière, sa couleur est le blanc.

Le vent du Sud
Au plus vous voyagez vers le Sud, au plus il fait chaud, du moins de ce côté de l’équateur. Pour cette raison le vent du sud est un vent chaud et ardent.
Symboliquement, il correspond à l’heure de midi, quand le soleil (ou la lune) est le plus haut dans le ciel, c’est la période de la lumière et de la chaleur la plus forte. En raison du fait que le vent du sud est relié à l’élément Feu, sa magie agit de la même façon. Le vent du sud lorsqu’il souffle, peut, de toute façon s’utiliser avec tout type de rituel . C’est une bonne période pour pratiquer des rituels.
Comme ce vent est fort et chaud, les rituels pratiqués sous son influence sont assurés d’un coup de pouce supplémentaire. C’est toujours excitant et intéressant de travailler avec le vent du Sud !
Mais prenez garde, le feu (même le feu dilué dans le vent du sud) peut s’avérer dangereux. Nous le savons tous, le feu peut brûler.
La couleur du vent du sud ? Jaune, le jaune du soleil de midi.

Le vent de l’Ouest
Le vent de l’Ouest est celui qui souffle gentiment et qui est chargé avec de l’humidité ; il transporte avec lui de la pluie ou de la brume car c’est lui qui lave en profondeur le pays. C’est un vent fertile, animé d’une force aimante qui est gentille et persuasive.
Il symbolise le crépuscule quand tout s’arrête, le jour et la nuit se rejoignent dans un paysage magique de couleurs voilées et de brises légères. Le coucher du soleil, tout comme le lever du soleil est une période excellente pour pratiquer la magie, d’autant plus si c’est le bon vent qui souffle.
La magie de l’eau, celle de l’amour, de la guérison, de la fertilité et d’autres encore, est appropriée lorsque le vent de l’ouest souffle, parce qu’il ajoute ses propres forces et énergies .
Particulièrement bon pour les rituels impliquant la purification ou bien pour les rituels purement religieux, le vent de l’ouest est le bienvenu après le vent sec du nord et le vent chaud du sud.
Le vent de l’ouest est de la couleur bleue du ciel juste avant que toute lumière ne s’évanouisse du ciel.

Faire une carte des vents
Comme on l’a cité précédemment, la meilleure façon de déterminer d’où viennent les vents est d’utiliser une girouette ou un manche à air. Ce dernier peut être fabriqué à moindre coût en quelques secondes et il est aussi valable que n’importe quel autre
Prenez une bande de tissu lourd mais flexible d’au moins un demi pied en longueur (ou si vous préférez, une grande et longue chaussette propre) puis trouvez l’endroit idéal sur votre terrain pour l’accrocher. Ce doit être loin d’obstacles avoisinants ou loin des arbres car cela pourrait bloquer les vents. De préférence, ce sera sur votre terrain et on devra le voir de la maison.
Si vous ne trouvez pas un tel endroit sur votre propriété, installez le sur votre antenne de toit, cela fera l’affaire. Attachez solidement la chaussette à l’antenne ou sur tout autre support suffisamment élevé pour capter le vent) et assurez vous que le vent n’arrivera pas à le détacher ou à le faire tomber du support.
Maintenant déterminez les directions et attendez que le vent arrive. Quand il se mettra à souffler, la chaussette flottera dans la direction opposée. Ainsi, quand la chaussette indiquera le Sud, c’est que ce sera le vent du nord qui sera à l’œuvre.
Si la manche à air est visible de l’intérieur de la maison, il vous suffira de le regarder pour déterminer la direction d’où souffle le vent et vous saurez alors quoi faire.

INVOQUER LES QUATRE VENTS
Beaucoup de charmes et de rituels peuvent être précédés d’une invocation adressée aux vents. Ceci est particulièrement vrai quand vous travaillez souvent avec les vents.
L’idée de les invoquer ou de les appeler remonte en fait aux anciens temps, au moins de l’époque classique grecque et peut être même d’encore plus loin. Ce n’est pas seulement pour appeler leur pouvoir (des 4 vents pour appuyer votre rituel)que l’on s’adresse à eux mais c’est aussi en général pour leur annoncer nos intentions. Ceci est fait en effet, dans le monde entier.
Appeler les pouvoirs des vents et leur demander de l’aide est une bonne façon de commencer n’importe quel rituel. La technique ?
Une fois que vous aurez réuni tout ce dont vous aurez besoin dans l’endroit où vous pratiquerez votre rituel (de préférence à l’extérieur) tournez vous vers le Nord et dites les phrases suivantes :
VENTS DU NORD ! SI PRECIPITES ET SI PUISSANTS ! AIDEZ MOI DANS MON TRAVAIL MAGIQUE !

Tournez vous vers l’Est et dire :
VENTS DE L’EST ! SI BRILLANTS ET SI LUMINEUX ! AIDEZ MOI DANS MON TRAVAIL MAGIQUE !

Faites face au sud et dites :
VENTS DU SUD ! SI ARDENTS ET BRÛLANTS ! AIDEZ MOI DANS MON TRAVAIL MAGIQUE !

Puis tournez vous vers l’Ouest et dites :
VENTS DE L’OUEST ! SI DOUX ET LEGERS ! AIDEZ MOI DANS MON TRAVAIL MAGIQUE

Maintenant faites votre rituel, vous êtes sûrs que les anciens pouvoirs des quatre vents vous apporteront leur appui dans votre magie.

Travailler avec un seul vent
Si vous voulez faire un rituel en correspondance avec un seul vent, tournez vous vers la direction appropriée juste avant de commencer et dites les mots qui lui sont associés comme on l’a vu plus haut. Restez debout face à cette direction pendant un moment. Ressentez le vent soufflant de cette direction (même si celui ci provient uniquement de votre imagination), la présence du vent sera suscitée par votre appel magique, gagnant de la vitesse au fur et à mesure qu’il accourt vers vous avec une force surprenante. (C’est aussi une bonne chose à faire lorsque l’on invoque les quatre vents).
Faites ensuite votre rituel.

LES RITUELS DE L’AIR
Certaines opérations magiques sont associées à l’élément de l’air. Pour vous aider, j’ai listé le vent approprié à chacune d’elles, bien que cela ne soit pas une nécessité absolue que d’attendre que le vent approprié souffle pour accomplir ces rituels.

Nouez vos problèmes (avec le vent du nord)
Prenez un buisson ou un arbuste assez gros, de préférence mort, mais encore planté dans le sol, situé dans un endroit où les vents soufflent librement et aisément. Nouez à l’extrémité d’une de ses branches ou d’une de ses brindilles une feuille pour chacune des maladies qui vous ennuie. Si vous nouez la feuille, faites un nœud lâche et utilisez une corde en fibre naturelle.
C’est tout ce que vous avez à faire, car le vent du nord se lèvera tôt ou tard et, peut être lentement, dénouera et libèrera les feuilles, libérant ainsi l’énergie et allègera par la même occasion les maladies qui vous assaillent.
Ce rituel fonctionne sur une période de plusieurs jours ou même sur plusieurs semaines, pas en quelques minutes, donc inutile de rester auprès de l’arbuste après avoir terminé votre rituel. Si vous attendez pour regarder ce qu’il se passe, il se peut que le vent ne se lève jamais. (Bien sûr, votre rituel ne fonctionnera que mieux si vous l’exécutez au cours d’une journée où il y a un vent du nord ! )

Une cloche aimante (avec le vent de l’Ouest)
Accrochez une cloche ayant un bel anneau à une fenêtre qui puisse rester ouverte pendant une bonne partie de la journée chaque jour, et au travers duquel le vent pourra s’engouffrer (de préférence le vent de l’Ouest)
Lorsque vous serez prêts, dîtes alors ces mots :
Petite cloche d’amour, je t’ai accrochée pour murmurer mon besoin d’amour à l’oreille des brises et des vents .
Petite cloche d’amour, va parler de mon besoin d’amour à tes frères et tes sœurs.
Petite cloche d’amour, je te demande d’en parler doucement et de m’amener quelqu’un qui sache écouter.

Chaque fois que la cloche sonnera, elle murmurera votre besoin d’amour. (Les « frères » et les « sœurs » sont les autres cloches qui ajouteront leur propre pourvoir à votre sortilège)

Pour vaincre la peur (avec le vent du Sud)
Allumez une bougie jaune dans votre maison et asseyez vous pour la contempler calmement quelques instants. Regardez les flammes de la bougie aspirer votre peur et vos angoisses, visualisez que la chandelle s’en imprègne.
Puis emmenez la bougie dehors et laissez le vent éteindre sa flamme. C’est fait.
(Vérifiez que le vent du sud souffle bien au moment où vous effectuerez ce rituel.)

Communiquer avec un ami absent (avec le vent de l’Est)
Allez dehors et faites face à la direction où la personne se trouve. Si vous ne le savez pas, répétez la même manœuvre que celle que nous allons décrire pour chacune des directions en commençant par celle du Nord.
Tendez vos bras et vos mains et , d’une voix claire et douce, prononcez le nom de la personne.
Visualisez ses traits (son visage) . Appelez là à nouveau, avec plus de force . La troisième fois, vous l’appellerez par son nom d’une voix très forte.
Ensuite dites lui ce que vous avez à lui dire comme si vous pouviez lui parler en face. Faites le de façon brève et précise. Quand vous aurez terminé, écoutez la réponse.
Ne l’imaginez pas, mais écoutez.
Ce rituel fonctionne mieux lorsqu’on a de l’entraînement et lorsque l’on s’adresse à des amis dont on se sent vraiment proche.

Pour prendre une décision (avec le vent de l’Est)
Si vous devez faire face à plusieurs choix, écrivez chacun d’eux sur des petites bandelettes de papier. Repliez chacune d’elle deux fois et placez les sur une table qui ne s’appuie sur rien (elle ne doit être contre un mur par exemple) et où une légère brise souffle. Le vent devrait faire bouger les papiers sur la table et puis les faire tomber sur le sol. Le dernier papier qui restera sur la table (ou bien le dernier à tomber si vous n’arrivez pas à l’attraper à temps) sera le papier qui correspondra au bon choix et que vous feriez bien de suivre.

DETERMINER UN VENT
Comme vous avez pu le voir, la magie de l’air peut s’utiliser de deux façons, soit en utilisant l’élément de l’air comme dans l’un des rituels décrits ci-dessus, en invoquant le vent approprié ou pas, ou bien simplement en invoquant les pouvoirs de tous les vents ou bien d’un en particulier pour un autre type de rituel.
Pour les sortilèges où vous souhaiteriez invoquer un vent mais sans savoir lequel serait vraiment le plus approprié, voici un exemple de ce que vous pouvez faire.
Dans un récipient ignifugé ; allumez un petit feu à l’aide de n’importe quel type de bois. Vous pouvez aussi allumez un charbon ardent.
Quand le feu a bien pris et flambe bien ou que le charbon est devenu incandescent, jetez dessus des branches vertes d’arbres ou d’arbustes sur le feu pour créer de la fumée. La fumée devrait s’élever régulièrement du feu. Ici ce n’est pas le feu qui est important mais la fumée qui s’en dégage.
Remarquez dans quelle direction part la fumée.
Elle prendra immédiatement une direction en particulier, ou bien elle s’élèvera. Si vous vous trouvez dans la situation où la fumée s’élève , continuez de regarder , la fumée finira bien par tourner. La direction que la fumée prendra correspondra au vent approprié pour votre rituel.
Je vous l’accorde cela donne du travail en plus mais ça fonctionne.
Assurez vous d’éteindre correctement le feu avec du sable ou de l’eau avant de quitter les lieux.

FAIRE QUE LES VENTS SE LEVENT
La bandelette du temps
Utilisée pour faire que les vents se lèvent, sur la mer (pour que les voileS se gonflent) ou bien sur terre. Avec une lanière de cuir vert de la longueur d’un bras environ, faites un nœud de trois pouces (7,5 cm environ) à une extrémité, un second nœud à 6 pouces (15cm) du premier, et le troisième à neuf pouces (23cm) du second nœud. Pour activer le rituel, défaites les nœuds :
Pour une gentille brise, défaites le premier nœud en vous concentrant sur le souffle sur les vagues ou bien sur les feuilles ou l’herbe.
Pour un vent plus fort, défaites le second nœud, concentrez vous sur un vent régulier gonflant les voiles d’un bateau.
Pour une grosse rafale (faites attention !) défaites le dernier nœud en pensant à un vent violent et à de nombreuses actions du vent.
C’est fait.

Pour qu’un vent se lève
Tout d’abord regardez dans la direction correspondant à la période de l’année.
Si c’est l’hiver, essayez le vent du nord
Si c’est le printemps, essayez le vent de l’est
Si c’est l’été, essayez le vent du sud
Si c’est l’automne, essayez le vent de l’ouest.
Tournez vous dans la direction appropriée et donnez un long coup de sifflet strident et en le faisant s’atténuer à la fin. Faites cela trois fois.
Le meilleur moment pour appeler le vent est au lever du soleil.


Pour que les vents soufflent
Prenez plusieurs poignées de sable et jetez les en l’air. A la troisième ou quatrième poignée le vent devrait commencer à se lever et à faire s’envoler le sable de votre main. Pour ce rituel, il vaut mieux utiliser de sable fin et propre.

Pour que le vent s’arrête de souffler
Réunissez quatre plumes, de préférence d’une de ces couleurs : blanche, bleue, jaune et noire afin de représenter les quatre vents. Prenez ces plumes et attachez les ensemble bien serrées avec une cordelette. Placez les plumes au sommet d’une coupe et couvrez les entièrement de sel de façon à ce qu’elles ne soient plus visibles.
Cela bloquera sur terre les vents et ils devraient bientôt diminuer.

Pour arrêter un cyclone
Courez dans un champ et plantez un couteau dans le sol, avec le côté tranchant de la lame faisant face à l’orage qui arrive.
On dit que le couteau « fend le vent » , ainsi votre région sera épargnée.

Pour qu’un vent se lève sur la plage
Prenez une grande algue et entourez votre tête avec en un cercle, et sifflez.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iridescences.com
 
[Traduction] La magie de l’Air - Scott Cunningham
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours - février 2006 - Larry Scott
» One Tree Hill ( Les Frères Scott )
» Aidez-moi je vous en supplie ! * CONTREFAÇON JEREMY SCOTT* ?
» TOKANISA LISUSU MAGIE DE QUARTIER LATIN HUM EZALAKA SOMO N'ALBUM
» Happy Birthday Disneyland Paris : 18 Ans de Magie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève... :: Terra Mater :: Eléments :: Air-
Sauter vers: