...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève...

Bibliothèque de textes traduits ou d'articles concernant les Traditions de la Déesse et la Sorcellerie, en libre consultation. Ceci est un forum SANS AUCUN COMMENTAIRE, un maximum de textes bruts sont mis en ligne pour une consultation silencieuse.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Texte] Imbolc - Ann-Marie Gallagher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tatanka Yotanka

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/05/2010
Age : 46
Localisation : limoges

MessageSujet: [Texte] Imbolc - Ann-Marie Gallagher   Lun 30 Déc - 5:15

IMBOLC -LA FÊTE DE BRIGIT

À Imbolc, les jours sont visiblement plus longs et des signes que l'hiver desserre sa prise apparaissent. Les premières pousses émergent du sol et les perce-neige, les "jeunes filles de février", embellissent les jardins et les bois. Imbolc marque la naissance des premiers agneaux et les brebis commencent à avoir du lait, d'où l'association de la fête avec la traite.

Dans une vieille chanson, "Ailse Ban", une jeune fille apaise la vache qu'elle trait en l'assurant que "la sainte Bridget" elle-même trait "les nuages blancs dans le ciel".

La "sainte Bridget" en question est une version christianisée de la déesse irlandaise du feu, Brigit, dont l'immense popularité n'a pas pu être éradiquée par le christianisme. Même parmi les païens actuels, Brigit est une déesse très appréciée, et Imbolc sa fête. Le rôle de Brigit comme ardente protectrice des femmes, des enfants et des jeunes animaux se reflète dans la tradition chrétienne où sainte Brigitte est la sage-femme de Marie.

Pour la Wicca, elle est la sage-femme du printemps, la femme divine qui dirige son souffle ardent sur la Terre pour l'éveiller. Son rôle va jusqu'à la possibilité de nouveaux projets — beaucoup plantent des graines et des bulbes à cette époque pour représenter des domaines de la vie qu'ils désirent développer.

RITES SECRETS

Imbolc est en grande partie une fête féminine. Traditionnellement, pendant la première partie de la célébration les femmes pratiquent leurs rites dont on ne parle jamais en dehors du cercle ou en présence des hommes. Les hommes, bien entendu, pratiquent leurs propres mystères en attendant d'être invités dans le cercle en tant qu’hôtes honorés.

Ils apportent des offrandes à Brigit, qui sont déposées aux pieds d'un bridiog — une effigie de la déesse vêtue et décorée par les femmes et placée dans une corbeille. Pendant le rituel, les personnes participant à la célébration peuvent approcher la bridiog pour lui murmurer leurs secrets et leurs souhaits.

Brigit est déesse de la guérison, inspiratrice des poètes et patronne des forgerons et des métallurgistes. Elle est le feu dans la tête des poètes et le feu dans le ventre de ceux qui agissent en conformité avec leurs convictions — d'où son aspect de déesse d'inspiration et d'action.

Patronne des métallurgistes, elle détient le secret de la transformation des matières brutes en objets beaux et utiles. A Imbolc, époque de renouveau, on célèbre les changements dans l'individu et autour de lui et on renouvelle l'engagement d'améliorer le monde. On honore l'étincelle de créativité divine de l'être et on appelle l'énergie curative.


Imbolc marque l'apparition des premiers perce-neige.




Revenir en haut Aller en bas
 
[Texte] Imbolc - Ann-Marie Gallagher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Madame Campan] Mémoires de Madame Campan : première femme de chambre de Marie-Antoinette
» [Roger, Marie Sabine] Attention fragiles
» Who's that girl/sr.Marie Misamu
» [Dupuy, Marie-Bernadette] Famille Roy - Tome 3: Les tristes noces
» texte word en JPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève... :: Sorcellerie :: Roue de l'Année :: Imbolg-
Sauter vers: