...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève...

Bibliothèque de textes traduits ou d'articles concernant les Traditions de la Déesse et la Sorcellerie, en libre consultation. Ceci est un forum SANS AUCUN COMMENTAIRE, un maximum de textes bruts sont mis en ligne pour une consultation silencieuse.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Traduction] Méditation - Marian Green

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iridesce
Bibliothécaire
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: [Traduction] Méditation - Marian Green   Lun 19 Avr - 15:10

Méditation - Une sorcière solitaire - marian green
Traduction LWE


Voici une méthode très simple et très sûre, qui ne suggère en aucune manière que vous revivez une vie antérieure, mais que vous vous contentez d’observer ce qui est arrivé à un endroit et à une époque donnés : choisissez une fête, et commencez par « inventer » un scénario. Par exemple, en hiver, essayez de revivre un festival de Yuletide. Imaginez une ancienne salle des fêtes, décorée de résineux, respirez l’odeur du pain chaud, de la viande qui rôtit sur un grand feu de bois, des chaudrons bouillonnants de soupes d’herbes. Ecoutez les voix des villageois qui se rassemblent pour la fête, regardez comment ils sont habillés, voyez la couleur et la texture de leurs vêtements, prêtez attention à leurs chants et aux contes qu’ils échangent autour du feu en attendant le souper. Imaginez vous comme le plus humble des villageois, partageant cette célébration annuelle.
Observez tout ce que vous ressentez à mesure que la fête se déroule. Imaginez les Sages de la communauté sortant dans la froide obscurité afin de pratiquer leurs rituels secrets pour rappeler le soleil et la lumière, accueillir l’Enfant de l’Etoile, Mabon fils de Modron, la Grande Mère. Essayez de vous visualiser comme l’apprenti de l’un de ces Sages, l’enfant d’une famille de magiciens, apprenant l’art des sortilèges et de la guérison, à genoux aux pieds de vos grands parents.
Peu à peu, en sept méditations, une chaque soir, affinez votre perception de cet évènement et les sentiments qu’elle vous inspire. Imaginez que vous en faites partie intégrante, puis asseyez vous calmement et observez avec attention ce qui se passe. Ecrivez tout ce que vous apprenez, car vous aurez sûrement besoin de vous référer à vos découvertes pour les vérifier.
La mauvaise méthode consisterait à inventer tout un ensemble d’idées, et ensuite essayer à toute force de les croire véridiques, ce serait une perte de temps. Contentez vous de détails infimes, de banalités, petit à petit vous découvrirez que votre intuition profonde se renforce, les images se clarifient, ce que vous apprenez prend tout son sens.

Chaque mois, en lune descendante, passez une soirée en méditation : pensez à ce que faisaient les paysans d’autrefois sous cette lune. Regardez attentivement votre village imaginaire, ou votre manoir, les gens autour de vous, vaquant à leur occupations habituelles, tout en essayant de découvrir l’art magique des Sages.

Pensez aux moissons et aux troupeaux, aux travaux de la ferme, les plus quotidiens : traire les vaches, fabriquer le beurre et le fromage, moudre le blé, pétrir le pain, et les activités plus saisonnières, tailler les haies, creuser des rigoles, moissonner, battre le grain, tondre les moutons, labourer et semer, faire les foins, récolter les fruits. Dans vos invocations, demandez à voir clairement tout ce qui se passe, et peut être bien qu’au cours de ces innocentes méditations, vous aurez une idée claire de cette vie. Utilisez votre 6ème sens, apprenez à lui faire confiance, mais vérifiez toujours ce que vous aurez vu ou les réponses que vous aurez reçues.
Ce n’est qu’en plongeant régulièrement dans cette visualisation détachée portée par la méditation que vous parviendrez à contrôler la vision psychique enseignée par les Sages et les magiciens. Apprendre à pratiquer cette visualisation seul ou avec des amis débutants est très difficile, particulièrement parce que vous n’aurez personne pour confronter vos impressions, personne pour vous dire » oui, c’était une méditation réussie » ou « non, ce n’est pas encore ça, essaye encore ».
Vous serez à la fois élève et professeur, mais les anciens qui vivaient ces vieilles coutumes vous montreront, si vous le leur demandez gentiment. A mesure que le temps passera, vos rêves dévoileront des pans entiers du passé, peut être même vos propres vies antérieures, quand vous serez prêt à bien juger ce que vous voyez et vous débarrasser de cet ego qui vous piège et de ce type d’expérience qui scindent votre personnalité et perturbent vos rêves. Vous reconnaitrez ce qui est juste.

Si vous trouvez que créer des images et pratiquer l’exercice mentionné est trop difficile, ou si vous pensez que vous allez fabriquer de toutes pièces ce que vous observez, essayez une autre approche. Certains magiciens l’utilisent dans leur cérémonies comme partie intégrante de leur entraînement, c’est une autre façon d’avoir accès aux informations oubliées, et cela vaut la peine de l’apprendre.

Dans cette méthode, vous pouvez utiliser toute forme de divination, les Tarots, les hexagrammes du Yi King, même les arbres magiques, en tant que portes vers une nouvelle connaissance. Pareil en cela à tous les arts mentaux, cette méthode exigera du vous le calme, la relaxation, un mode de pensée détaché, comme pour la méditation, mais là, vous utiliserez un support symbolique.
On peut le pratiquer dedans ou dehors, de jour ou de nuit, tout ce dont vous aurez besoin est votre support initial et un carnet de notes dans lequel vous écrirez sans attendre tout ce que vous apprendrez ; vous pouvez aussi parler dans un petit magnétophone si vous préférez, mais un carnet de note est bien plus facile à consulter!
Si vous avez l’habitude des Tarots, comme la plupart des magiciens de nos jours, vous savez que le paquet est composé de deux parties : les Arcanes majeurs, illustrés , et les Arcanes mineurs, qui dans les jeux anciens ne comportent pas d’images. La plupart des Tarots modernes sont entièrement illustrés, mais pour commencer votre exploration dans les Couloirs de la Sagesse, vous utiliserez les 22 arcanes majeurs avec les images, qui vous permettront de vous entraîner

Vous pouvez choisir une seule carte, ou bien, après avoir extrait les 22 arcanes majeurs du paquet, en tirer une carte au hasard pour chaque expérience. Le but est de se servir de ce symbole comme d’une porte ouvrant sur l’ancienne sagesse, chaque carte étant une sorte de billet d’entrée vers un type d’information.

Détendez votre esprit, permettez à vos pensées de se calmer, puis placez la carte que vous aurez choisie bien en vue, observez la tranquillement un instant. A titre d’exemple, j’ai choisi la carte du Chariot.
Cette carte s’applique aussi bien qu’une autre à un voyage dans le temps ; même ceux qui ne connaissent pas bien le symbolisme des Tarots verront immédiatement qu’elle représente un ancien moyen de transport. C’est pourquoi les portes que ce symbole nous permettront de franchir sont bien représentées par ce genre de magie.
Maintenant, fermez les yeux, et imaginez la carte comme une grande porte, peinte sur un rideau ou sur une étoffe blanche amidonnée. Voyez cette tapisserie en face de vous, plus grande que nature, avec les chevaux noirs et les chevaux blancs, le conducteur de char coiffé de don diadème égyptien et de sa ceinture couleur d’arc en ciel : il vient vers vous.
Respirez la chaleur et la sueur des chevaux, avec leurs harnais parés de têtes de sphinx. Ecoutez leurs sabots qui martèlent le sol, sentez le trembler sous vos pieds, puis sautez sur ce moyen de transport magique et laissez vous emporter ; vous décrivez un cercle, vous revenez à la porte sur le rideau blanc. Utilisez toutes les possibilités de votre esprit détendu pour devenir partie intégrante de cette image.

Ce symbole vous emportera vers l’ancien monde des arts magiques, vers ces peuples qui pratiquaient leur magie avec des chevaux. Peut être vous verrez vous entrant dans la forge ; vous y observerez le forgeron en plein labeur, donnant forme à des fer à cheval à partir de barres de fer rougies au feu, vous pourrez le regarder fabriquer une épée ou un poignard magique. Posez lui des questions sur son art antique, ses secrets, il vous répondra parce que vous êtes venu à lui de façon mystique.
Apprenez la magie du feu, de l’eau qui rafraîchit, renseignez vous sur les lames et l’art magique de trancher et de se défendre. Apprenez les secrets du fer, qui peut clouer le mal au sol. Ecoutez les histoires de Wayland le Forgeron ou même de St Michel, l’ange du feu à l’épée en forme de flamme. Renseignez vous sur les antiques racines de cet art magique, à l’époque où la maîtrise du feu était une question de vie ou de mort dans le froid de l’Age de Glace, à l’aube de l’humanité. Laissez vous enseigner le silex et l’étincelle, le pouvoir d’allumer un feu, la puissance de la flamme des bougies, et du soleil.

Voilà quelques unes des réponses que vous obtiendrez si vous choisissez la carte du Chariot. Mais il en existe bien d’autres encore, telles que la magie du cavalier qui apprivoise les chevaux sauvages, qui commande aux animaux et les soigne, et qui sait parler à ses bêtes.
Il y a aussi l’Enigme du Sphinx, l’antique question mystérieuse « qu’est ce qui marche sur 4 pattes le matin, sur deux pattes à midi, et sur trois pattes le soir ? Combien de pattes possède-t-il à minuit ?» Le Sphinx pourra vous ouvrir les portes de l’antique magie égyptienne, dominée par Isis, la Grande Déesse, ou bien le guide protecteur à travers les différents mondes, Anubis à tête de chacal.

Une simple carte de Tarot peut vous mettre en contact avec un vaste champ de savoir, car c’est là toute la signification symbolique des Tarots, ou même des hexagrammes plus abstraits du Yi King. Ce sont des talismans magiques à part entière, des clés qui ouvrent les grands livres de la connaissance intérieure, si vous disposez d’assez de temps et de patience pour les utiliser.

Au début, leur sens vous paraîtra sans doute obscur, mais c’est un moyen sûr et sans danger, on peut en user jusqu’à posséder complètement la signification de chacun de ces symboles, qui, comme les arbres, ont tant à vous apprendre. Prenez votre temps. Un essai hebdomadaire avec un symbole nouveau suffit largement. Car vous découvrirez que d’autres bribes d’information reliées à ce que vous avez appris surgiront dans vos rêves, ou vous sauteront aux yeux depuis le livre que vous lisez. Ecrivez tout ce que vous apprenez, car vous avez le droit de garder secret ce savoir caché depuis des siècles, voire des millénaires.
Chaque carte de Tarot est une source reconnue d’information, et c’est ainsi que le jeu a été conçu, mais aucune méthode d’interprétation des cartes ne peut être qualifiée de juste ou de fausse. Chacun de nous doit posséder sa propre interprétation, sa propre compréhension des révélations offertes. N’avalez pas sans discernement les mots d’une tierce personne avant d’avoir vous-même franchi l’une ou l’autre des ces portes secrètes : elles ne révèleront leur sagesse cachée qu’à vous seul. Ayez le désir profond de boire les informations à la source, et pas dans les paroles pleines de préjugés d’un commentateur humain. Nous somme tous les étudiants de ces grands livres, et chacun d’entre nous doit apprendre une leçon différente.

Vous pouvez utiliser des images ou des concepts des dieux et des déesses de la même façon. Invoquez les dans vos visions intérieures, en commençant peut être par le soleil et la lune dans le ciel, ou l’un de leurs symboles, un chaudron ou un cheval blanc pour la Déesse, une épée, un bouclier ou une houlette de berger pour le Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iridescences.com
 
[Traduction] Méditation - Marian Green
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marian Keyes
» John Green, auteur de la fascination adolescente
» John Green
» Total Green Theme by Nokialino
» traduction anglais pour cuttlebug

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
...Voix d'Ecorce, de Plume et de Sève... :: Pratique :: Méditation-
Sauter vers: